Fabien Saguez élu président de la Fédération française de ski (FFS)

Fabien Saguez a été élu pour un mandat de quatre ans. (S. Boué/L'Équipe)

Fabien Saguez est le nouveau président de la Fédération française (FFS). Il a été très largement élu samedi lors du congrès de l'instance et succède à Anne-Chantal Pigelet-Grévy.

Fabien Saguez a été élu samedi président de la Fédération française (FFS), lors du congrès de l'instance à Dijon. Il a obtenu 613 voix sur 647 possibles (16 contre et 18 abstentions). Âgé de 52 ans, Saguez a été Directeur technique national du ski alpin de 2006 jusqu'à cette année. Il avait quitté ses fonctions il y a quelques semaines.

Fabien Saguez ne s'entendait pas avec Anne-Chantal Pigelet-Grévy à qui il a succédé au poste de président. Cette dernière assurait l'intérim depuis la nomination de Michel Vion au poste de secrétaire général de la Fédération internationale (FIS), il y a un an. Pigelet-Grévy n'avait pas pu se présenter à l'élection de samedi, n'ayant pas été élue au comité directeur du comité Mont-Blanc, en avril dernier.

lire aussi

Toute l'actualité du ski

« Ensemble, nous aurons à relever le défi, pour les quatre prochaines années, des grandes transformations actuelles du sport, du développement de nos clubs de loisirs à la haute performance, en intégrant les enjeux environnementaux et sociétaux nécessaires à notre évolution », a déclaré Fabien Saguez, dans un communiqué de la FFS.

« Nous devons continuer à assurer notre développement par l'organisation d'événements d'envergure mondiale, à l'image des Championnats du monde de ski alpin de Courchevel-Méribel en février prochain et des diverses Coupes du monde organisées sur notre territoire national, a-t-il ajouté. C'est notre capacité à être fédérateurs auprès de nos régions et de leurs acteurs économiques qui permettra à la France d'avoir le rayonnement qu'elle mérite au sein des instances internationales. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles