Fabinho, le discret indispensable

SO FOOT
So Foot

La scène en dit long sur l'importance de Fabinho à Monaco. 11 mars, zone mixte du stade Louis-II à la fin d'une rencontre gagnée contre Bordeaux (2-1). Tiémoué Bakayoko s'avance, serein, car l'ASM vient de battre les Girondins sans trembler. Au cœur du match, Fabinho a pris un carton jaune qui le suspend automatiquement de finale de Coupe de la Ligue contre le PSG, le 1er avril suivant. On taille la bavette avec " Baka " et lorsqu'on lui apprend que son acolyte de l'entrejeu manquera la finale, son regard se noie dans l'incompréhension. " Mais non ? Pour la finale ? T'es sûr ? Catastrophe... " " Fabi-Baka ", c'est le couple à la mode à l'ASM. L'un ratisse, l'autre aiguille. Le duo récupère, presse, tacle, perce, marque, prend le contrôle des airs et dicte le tempo de l'AS Monaco. " Quand on fait un bon match avec Fabinho, j'ai l'impression qu'il nous est difficile de perdre, avançait…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi