Fabio Cannavaro fait don de 30 000 masques à l'hôpital de Naples

Goal.com

L'entraîneur de Guangzhou Evergrande, qui a commencé sa carrière à Naples, s'est senti obligé d'aider sa ville natale.

Coronavirus - La Serie A pourrait ne pas reprendre

"Je n'aime pas parler de ces choses. Il est vrai que des gens comme moi sont les premiers à aider", a déclaré Cannavaro aux médias italiens.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"C'est quelque chose qui m'a beaucoup affecté et c'est une façon de montrer ma proximité avec mon peuple. Je n'aime pas en parler publiquement. J'espère que [le don] sera utile", a-t-il ajouté.

Cannavaro est dans les dernières étapes de sa quatorzaine en Chine après avoir passé 20 jours à Dubaï et achèvera sa période forcée d'isolement vendredi.

"Ce vendredi, je terminerai deux semaines d'isolement et je pourrai partir", a-t-il déclaré. "J'ai eu un autre test et il s'est avéré négatif. Ce sera une bonne sensation de se promener et de voir les bars ouverts", a déclaré le vainqueur de la Coupe du monde 2006 et du Ballon d'Or.
 

À lire aussi