Fabio Quartararo avant le GP de Grande-Bretagne : « Un gros challenge »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Fabio Quartararo. (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pénalisé d'un long lap après sa chute aux Pays-Bas avant la trêve, le Français de Yamaha sait qu'il partira avec un handicap dimanche. Mais il se dit prêt pour la bataille.

Après cinq semaines de pause du MotoGP, Fabio Quartararo est tout heureux à l'idée de retrouver sa moto et ses copains du paddock, vendredi, pour les premiers essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne. Mais le Français sait qu'un défi l'attend : sa chute aux Pays-Bas, le 26 juin, où il avait mené Aleix Espargaro dans les graviers, lui vaudra un long lap à Silverstone, dimanche, et il perdra forcément du temps.

lire aussi

Entretien avec Fabio Quartararo, champion du monde : « Une MotoGP, c'est une oeuvre d'art »

« Le long lap va modifier notre approche de la course, a-t-il expliqué ce jeudi en conférence de presse. Ce sera un gros challenge mais je me sens prêt pour ça. Vendredi et samedi, j'essaierai déjà de trouver le meilleur rythme et de faire la meilleure qualification possible. » La pénalité devra être observée à l'occasion d'un des trois premiers tours de course.

Vainqueur l'an dernier à Silverstone, Quartararo a de bonnes prédispositions pour ce tracé. Elles compteront plus que jamais pour faire face à Aleix Espargaro, revenu à 21 points du Français au classement du Championnat du monde.

lire aussi

Toute l'actualité de la MotoGP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles