Fabio Quartararo, victime d'une deuxième chute au GP d'Aragon, ne souffre d'aucune fracture

Fabio Quartararo n'a pas vu plus loin que le premier tour dimanche, percutant violemment l'arrière de la moto de Marc Marquez. (Pool / motogp.com / cordon press)

Fabio Quartararo a été victime d'une seconde chute dimanche après son premier vol plané au Grand Prix d'Aragon. Ramené en scooter par un commissaire vers les stands, ce dernier est entré en collision avec un autre deux roues. Dans ses malheurs, le pilote français a reçu une bonne nouvelle : il ne souffre d'aucune fracture.

Un fait insolite qui aurait pu être bien plus grave. Après avoir lourdement chuté dimanche dans un accrochage avec Marc Marquez (Honda) au Grand Prix d'Aragon, Fabio Quartararo (Yamaha) a été victime d'une nouvelle chute quelques minutes plus tard sur... le scooter du commissaire qui le ramenait aux stands !

« Le commissaire a percuté un scooter et je suis tombé une deuxième fois. C'était une chute à vitesse assez importante et heureusement que j'avais gardé mon casque. Toutes mes blessures proviennent de l'accident sur la piste », a déclaré le Français auprès de l'AFP.

Aucune fracture à déplorer

Face à ses malheurs du jour, « El Diablo » a vite relativisé grâce aux bonnes nouvelles venues du centre médical : « Je suis tombé deux fois en deux minutes, ce n'était pas ma journée. Il y a toujours du positif, c'est que j'évite la grosse blessure. Je m'en sors bien je n'ai que des brûlures et un peu mal à la jambe », a conclu le Tricolore. Avec 10 et 17 points d'avance sur Bagnaia et Espargaró, le Niçois ne peut se permettre de rater des courses pour essayer de conserver sa couronne mondiale.

lire aussi

Toute l'actualité de la moto