Fabrice Amedeo raconte l'abandon de son Imoca après un incendie

Fabrice Amedeo. (B. Le Bars/L'Équipe)

Fabrice Amadeo a vu son Imoca prendre feu après une explosion ce lundi sur la route du Rhum. Le skippeur, réfugié sur son radeau de sauvetage, a été secouru par un cargo.

Fabrice Amadeo a dû abandonner son Imoca Nexans - Art & Fenêtres ce lundi sur la Route du Rhum. Après une explosion, le skippeur a vu son embarcation sombrer au large des côtes portugaises. Un incendie l'a contraint à quitter le bateau et à se réfugier sur son radeau de sauvetage, avant qu'un cargo ne lui porte secours.

lire aussi : Toute l'actualité de la Route du Rhum

« Lundi matin, je me rends compte que mon ballast a explosé sur une vague et que j'ai plusieurs centaines de litres d'eau dans le bateau, raconte-t-il sur le site de la course. À ce moment-là, j'ai un black-out complet à bord. » Dans l'après-midi, l'ancien journaliste explique voir un gros nuage de fumée à bord. Après avoir alerté un concurrent en Imoca pour qu'il déroute en cas de besoin, la fumée s'arrête mais reprend de plus belle mais elle est jaune cette fois.

Le Français récupère son alliance et comprend qu'il doit évacuer. Au milieu des flammes, il n'arrive même plus à ouvrir les yeux mais parvient à pousser le radeau de survie à l'eau. Mais là, le bout qui retient le bateau ne cède pas. « Je me dis "si tu veux vivre, tu as quelques secondes pour trouver le couteau et couper", explique-t-il. L'Imoca me tire à lui. Les vagues me ramènent dangereusement à lui. Je trouve finalement le couteau et coupe. Mon radeau dérive sous le vent de l'Imoca qui est en flammes. Il va mettre 30 minutes à sombrer. Je lui ai parlé et l'ai remercié. Nous devions faire le tour du monde ensemble dans deux ans. »

lire aussi : Caudelier reste en tête en Ultim