Face à l'Angleterre, les Bleus viennent mesurer leurs limites