Face au Danemark, les Bleus vont découvrir le « stade des conteneurs »

(F. Faugère/L'Equipe)

Enceinte novatrice de cette Coupe du monde, le stade 974 est « entré dans l'histoire avant même son premier match », selon l'organisation qatarienne. Il accueillera ce samedi (17 heures) le France-Danemark comptant pour la deuxième journée du premier tour de la Coupe du monde 2022. Présentation en vidéo.

Quand on se souviendra de cette Coupe du monde au Qatar, pour de bonnes ou de tristes raisons, on se rappellera aussi, forcément, de cette enceinte très originale. Le stade 974, où la France affronte samedi le Danemark lors de la deuxième journée de la phase de groupes, restera dans les mémoires comme « le stade des conteneurs ».

Sa structure contient 974 conteneurs maritimes, et ce nombre est également l'indicatif téléphonique de l'émirat. Il faut profiter de sa vision, durant les sept matches qu'il abrite (dont un huitième de finale, le 5 décembre), car il sera entièrement démantelé à la fin de la Coupe du monde. Ce stade de 44 089 places doit être relocalisé dans un pays africain, qui pourrait être la Tunisie. Comme il est situé près de l'aéroport international Hamad, au sud de Doha, il se remarque dès l'atterrissage.

« C'est le premier stade que la plupart des supporters voient à leur arrivée, explique Mohamed al-Atwaan, le directeur des installations de l'enceinte. Ce site est symboliquement une porte d'entrée dans le pays et pour la Coupe du monde. »

C'est également le seul des huit stades du tournoi mondial qui ne dispose pas d'un système de climatisation : ses tribunes sont conçues pour être ventilées naturellement, grâce à la brise maritime, puisqu'il est posé sur le front de mer. Une petite caution de durabilité... même s'il faudra exporter tous ces matériaux sur des milliers de kilomètres, quand la fête sera terminée.

voir aussiQatar 2022 : les stades de la discorde