Fair-play financier: l'OM devant l'instance de jugement, des sanctions possibles

RMC Sport

L'OM encore inquiété par le gendarme financier du football européen. L'UEFA annonce que le dossier de l'Olympique de Marseille a été transmis à la chambre de jugement de l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), organe chargé de veiller au respect du fair-play financier. L'enquêteur principal estime que le club de la cité phocéenne "ne s'est pas conformé aux conditions de l'accord négocié pour la saison 2019-2020", selon le communiqué publié jeudi par l'institution européenne qui concerne aussi le club polonais du Lechia Gdansk.

Déjà épinglé pour non-respect du fair-play financier, l'Olympique de Marseille avait signé un accord avec l'UEFA. Il était contraint de réduire ses dépenses pendant quatre saisons. Le club dirigé par Jacques-Henri Eyraud s'était engagé à afficher "un déficit maximum de trente millions d'euros" sur l'exercice clos en 2020, "zéro euro" en 2021 et enfin "de parvenir au plein respect du seuil de rentabilité" en 2023.

Des revenus en moins et une limitation d'effectif

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L'actuel deuxième de Ligue 1, bien placé pour une participation à la Ligue des champions la saison prochaine, s'était également vu retirer un total de six millions d'euros sur les revenus éventuels de ses participations futures aux compétitions européennes (Ligue des champions et Ligue Europa): deux millions ferme et quatre millions d'euros conditionnés au respect par le club de ses engagements.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi