On fait le bilan de la phase de groupe des Bleus

·1 min de lecture

" Notre équipe nationale est dans les meilleures équipes mondiales. Ne pas être dans le dernier carré, ce ne serait pas une faute, pas du tout, mais ça ne correspondrait pas à notre valeur. " Au moment de définir les objectifs des Bleus à l'aube de cet Euro 2020, c'était Noël Le Graët avant l'heure. Le président au double tréma ne faisait que dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas : cette équipe débarquait en favori de cet Euro. Vingt jours et trois matchs plus tard, Didier Deschamps et ses hommes sont bien dans les temps, du moins sur le plan comptable, puisque sortis en tête du groupe le plus relevé de cette édition. Mais si les champions du monde ont plus qu'assumé leur statut en Allemagne (1-0), les deux nuls concédés à Budapest contre les Hongrois (1-1) et les Portugais (2-2) laissent dans leur sillage un flot de doutes qui n'attendent qu'à être levés. Au point de se retrouver aujourd'hui avec plus d'incertitudes…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles