On m'a "fait passer pour Al Capone", se plaint Michel Platini, de retour après quatre ans de suspension par la Fifa

franceinfo

Invité mercredi 6 novembre sur franceinfo, Michel Platini dit se sentir "serein", et pas revanchard. L'ancien patron de l'UEFA est revenu sur sa suspension pour quatre ans de toute activité liée au football, qui a pris fin le 7 octobre, et sur l'affaire qui a précipité sa chute, en 2015, lui qui visait la présidence de la Fifa.

>> Sa suspension par la Fifa, la Coupe du monde au Qatar, son retour dans le foot... le "8h30 franceinfo" de Michel Platini

Il lui a été reproché d'avoir touché deux millions de francs suisses (1,8 million d'euros), versés sans contrat écrit par Sepp Blatter, ex-patron de la Fifa, pour un travail de conseiller. "Tout le monde m'a soutenu, mais personne ne m'a aidé", note-t-il pour décrire sa traversée du désert.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

On m'a traité de falsificateur de comptes, de corrupteur, de blanchisseur d'argent. C'est compliqué pour moi, c'est compliqué pour la famille.

Michel Platini

à franceinfo

"On vous fait passer pour Al Capone, raille Michel Platini. Quand vous prenez ça dans la tronche et que vous ne savez toujours pas pourquoi, ça fait mal. Vous êtes quelqu'un de connu, ça ne vient pas du Républicain Lorrain, ça vient du monde entier, alimenté par la Fifa... Vous essayez de comprendre, mais (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

À lire aussi