La famille du nageur australien Mack Horton harcelée après ses accusations contre Sun Yang

RMC Sport

La scène avait fait le tour de la planète. En juillet 2019, après avoir pris la deuxième place sur 400m nage libre lors des Mondiaux de natation, l'Australien Mack Horton avait refusé de monter sur le podium au moment de recevoir sa médaille d'argent. Pourquoi? Parce le vainqueur de la course, le Chinois Sun Yang, était alors accusé d’avoir détruit avec un marteau un échantillon sanguin lors d'un test antidopage. Faits pour lesquels il vient d'ailleurs d'être sanctionné de huit ans de suspension.

Trois ans plus tôt, lors des Jeux olympiques 2016, Horton avait déjà qualifié Sun Yang – qui revenait d'une suspension de trois mois – de "dopé". Et cela, pour lui, a été lourd de conséquences.

Comme le raconte le Weekend Australian Magazine, la famille de Horton a été depuis les JO de Rio victime d'une incroyable, et surtout effrayante, opération de harcèlement. Non seulement les Horton ont subi de nombreuses menaces et des piratages en ligne, mais cela s'est également traduit physiquement, sur leur île.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Appels inquiétants et verre brisé au fond de la piscine familiale

Les "supporters" de Sun, des Chinois qui bénéficieraient pour la plupart de visas étudiants en Australie, frappent régulièrement des casseroles et des poêles en plein milieu de la nuit pour réveiller les parents Andrew et Cheryl dans leur maison de la banlieue de Melbourne. Mais ça, ce serait presque drôle comparé à la suite.

Des plantes de la propriété ont...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi