Fanny Gibert et Oriane Bertone en finale de l'épreuve de bloc aux Championnats d'Europe

Oriane Bertone, qualifiée pour la finale du bloc à Munich. (J. Virt/Ifsc)

Comme la veille chez les hommes, l'équipe de France d'escalade disposera de deux cartouches pour une médaille en bloc (finale à 16 heures) avec Fanny Gibert et Oriane Bertone.

Avec l'expérimentée Fanny Gibert et la pépite bleue Oriane Bertone, l'équipe de France d'escalade visera une nouvelle fois le podium en finale du bloc (à partir de 16 heures). Le lendemain de l'argent de Sam Avezou et du bronze de Manon Hily, ce dimanche matin en demi-finales à Munich, Gibert, en quête d'un premier podium européen sur un Championnat, a manqué son début de circuit avant d'enchaîner avec réussite les deux derniers blocs, prenant la quatrième place.

« Il fallait rester dedans, car je sais que les blocs sortent et qu'il faut aller chercher des tops, explique la numéro 3 mondiale en 2018 et 2019. Le bloc 3 (réussi au premier essai), j'ai mis un run de ouf, c'était dément. Je suis allée au bout de l'effort, c'était incroyable. J'ai kiffé, c'est exactement ce que je vais chercher en compétition. Je suis trop contente d'être en finale, car il fallait le faire, c'est assez relevé chez les filles, on est au coude à coude. »

La championne olympique Janja Garnbret immense favorite

La double championne du monde jeunes Oriane Bertone, 17 ans, s'est également qualifiée grâce à deux blocs réussis, au premier essai (6e). « J'étais assez détendue, j'étais juste vraiment énervée, je voulais les faire, ces blocs, sourit la Réunionnaise. Je savais qu'ils seraient très physiques. Je me suis un peu fait rouler dessus sur les deux du milieu (une seule zone validée). Après, c'est aussi car c'est un style très physique et ça reste une de mes lacunes principales. Je me suis plus débrouillée sur les blocs techniques, à sensations. C'est assez serré, tout peut se passer en finale. »

Une seule grimpeuse a survolé les quatre blocs proposés en demi-finale, le lendemain de son sacre en difficulté. Sans surprise, la championne olympique slovène Janja Garnbret, en quête du seul titre qui manque à son palmarès, à 23 ans : le titre européen en bloc.

lire aussi

L'actualité de l'escalade