«Il faut que ça cesse» : «L'Equipe» enquête sur le fléau du bizutage dans le sport

·1 min de lecture
© L'Equipe

Deux ans après une enquête sur les violences sexuelles dans le sport qui avait fait beaucoup de bruit, le journal L'Equipe  s'attaque cette fois-ci au bizutage. Une pratique physique et psychologique interdite en France depuis 1928, mais qui reste profondément ancrée dans le sport. Or, le bizutage peut avoir des conséquences dévastatrices et indélébiles sur les individus et les carrières selon l'enquête.

>> Retrouvez les journaux des médias tous les matins à 9h10 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

Le nageur Alain Bernard témoigne de son bizutage

Le journaliste Jean-Christophe Collin explique la nécessité de cette enquête dans le milieu du sport. "Je ne voyais pas trop le problème du bizutage. J'avais un avis presque positif sur le bizutage, je pensais que cela avait une fonction essentielle dans le sport, notamment dans les sports collectifs, pour souder un équipe, que c'était un rite initiatique nécessaire et plutôt jovial", reconnaît-il. "Et finalement, j'ai découvert le revers de la médaille : j'ai découvert que le bizutage était un vrai problème dans le sport, beaucoup plus grave que je ne le pensais."

Pour montrer ce "revers de la médaille", le journaliste a construit son enquête suivant quatre chapitres qui explorent notamment les ravages de cette pratique dans le handball. Même s'il précise que tous les sports sont concernés à différents niveaux. Le reportage donne également la parole aux jeunes victimes, toutes anonymisées. Toutes craignent ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles