FC Barcelone : l'appel du pied de Joan Laporta à Lionel Messi (PSG)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Joan Laporta et Lionel Messi lors de la finale victorieuse de la Coupe du Roi 2021. (J. Corchero/Presse Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Joan Laporta, président du FC Barcelone, explique avoir une « dette morale » envers Lionel Messi, qu'il souhaite voir achever sa carrière au Barça, club que l'Argentin avait dû quitter l'été dernier avant de rejoindre le PSG.

Après avoir essayé de faire revenir Neymar, le FC Barcelone tente désormais la même opération, sans discrétion, auprès de Lionel Messi. En effet, lors de la tournée américaine du club catalan, Joan Laporta a réitéré son désir de voir revenir la star argentine du PSG, expliquant avoir une « dette morale » envers elle, depuis son départ à l'été 2021.

Joan Laporta, président du FC Barcelone.

« Je me co-responsable de cette fin (avec Messi). Je crois que c'est une fin provisoire et que nous ferons de cette aspiration une réalité. Du moins, c'est notre intention. »

« J'aimerais que la fin de sa carrière se fasse avec le maillot du Barça et qu'il soit applaudi sur tous les terrains », a précisé le président du Barça aux journalistes dans les couloirs du Rockefeller Center de New York, où il a présenté le partenariat noué entre son club et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, agence placée sous l'égide de l'ONU. « C'est un souhait que j'ai, a-t-il ajouté. Rien n'a été discuté. Je me sens co-responsable de cette fin (en 2021). Je crois que c'est une fin provisoire et que nous ferons de cette aspiration une réalité. Du moins, c'est notre intention. »

lire aussi

Toute l'actu des transferts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles