FC Barcelone: Luis Enrique évoque "une grande satisfaction"

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique, le 17 mai 2015 à Madrid
L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique, le 17 mai 2015 à Madrid

L'entraîneur du FC Barcelone Luis Enrique a évoqué "une grande satisfaction" après la couronne de champion d'Espagne conquise dimanche, tout en rappelant que le Barça avait encore "deux titres à gagner" cette saison en Coupe du Roi et en Ligue des champions.

Q: Quelle note attribuez-vous à votre saison après cette victoire contre l'Atletico Madrid (1-0), synonyme de titre en Liga ?

R: "Nous avons essayé de faire de notre mieux. Il nous reste encore deux titres en jeu pour savoir quelle note nous allons obtenir mais c'est une grande satisfaction. Le Real Madrid (deuxième de Liga, ndlr) a affiché un très haut niveau et nous sommes plus que satisfaits."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Q: Comptez-vous célébrer ce sacre alors que vous avez encore deux finales à disputer en Coupe du Roi le 30 mai puis en Ligue des champions le 6 juin ?

R: "Nous allons fêter ça et nous reposer quelques jours pour qu'ils (les joueurs) en profitent. Mais nous voulons bien préparer cette finale de Coupe. C'est un match très spécial parce que la Coupe l'est. Nous allons jouer une finale de Coupe au Camp Nou, le plus beau stade du monde. Réaliser le doublé sera un défi plus qu'intéressant pour nous."

Q: Un autre cycle de victoires peut-il s'ouvrir pour le Barça ?

R: "Je ne sais pas, j'aimerais que ce soit ainsi. Mais il faudra mériter d'autres titres. Il nous reste deux matches décisifs à jouer et il faudra démontrer que nous sommes meilleurs que nos adversaires."

Q: Qu'estimez-vous avoir apporté à cette équipe pour lui permettre de retrouver les sommets ?

R: "Ce ne devrait pas être à moi d'évaluer ça. Il y a dix mois, j'ai débuté avec beaucoup de changements. Le club sortait d'une saison sans rien gagner. Nous savions que nous ne pouvions pas nous permettre une année de transition et nous avons essayé de faire de notre mieux. Il nous reste deux titres à gagner mais nous avons déjà en poche celui qui récompense la régularité."

Q: A titre personnel, ce titre est-il pour vous une réponse aux critiques que vous avez subies?

R: "Je n'ai rien à revendiquer. Si les choses vont mal, on t'exécute et si elles vont assez bien ou bien, on te critique. Cela ne me préoccupe pas."

Q: Votre contrat s'achève en 2016. Serez-vous encore en poste la saison prochaine ?

R: "Je n'ai rien à dire. Tant que la saison ne sera pas terminée, je ne me prononcerai pas."

Propos recueillis en conférence de presse.

À lire aussi