Le FC Barcelone et la malédiction des défenseurs français

Nouveau joueur du FC Barcelone jusqu'en 2027, Jules Koundé s'inscrit dans une lignée de défenseurs français ayant joué pour les Catalans. Des aventures rarement concluantes.

Un temps proche de Chelsea, Jules Koundé (23 ans) s'est finalement tourné vers le FC Barcelone où il y retrouvera deux compatriotes, Samuel Umtiti et Ousmane Dembélé. L'ancien Bordelais espérera y suivre les traces d'Éric Abidal, ancien capitaine et joueur emblématique du club. Un parcours presque unique, tant il est difficile pour un défenseur français de s'imposer en Catalogne.

lire aussi

Quel visage pour le Barça de Xavi cette saison ?

Laurent Blanc, pionnier d'un échec constant

De René Fenouillère (1903-1904) à Antoine Griezmann (2019-2021), vingt Français ont joué sous le mythique maillot du FC Barcelone. Dix d'entre eux sont arrivés en Catalogne pour renforcer la ligne défensive. Le premier d'entre eux ? Laurent Blanc, arrivé d'Auxerre à l'été 1996 pour la modique somme de 4,60 M€.

Si sur le plan des trophées, ce passage en Espagne est une réussite (1 Supercoupe d'Europe, 1 Coupe des Coupes et une Supercoupe d'Espagne), celui qui n'était pas encore champion du monde n'a pas marqué les esprits des supporters. L'aventure avait bien mal débuté, avec le licenciement de Johan Cruyff le jour de son arrivée, puis une blessure, qui le priva des trois premières journées de Liga.

Même s'il a enchaîné les matches, Blanc n'était pas un titulaire indiscutable. Une situation délicate qu'il a choisi de fuir pour s'assurer de disputer la Coupe du monde 1998, à domicile.

Les rêves de Déhu et Christanval brisés par Louis van Gaal

Le FC Barcelone a beau être un club espagnol, les passages de Rinus Michels et de Johan Cruyff ont profondément lié son histoire à celle des Pays-Bas. Des liens qui n'ont pas toujours réussi aux Français.

lire aussi

Comment le FC Barcelone recrute malgré ses difficultés financières

Après huit saisons au club, Frédéric Déhu quittait Lens pour le soleil de Barcelone. S'il a joué les deux premières journées comme titulaire, sa blessure le 11 septembre 1999 contre le voisin, l'Espanyol Barcelone, lui a fait manquer les cinq rencontres suivantes. Déhu a ensuite rechuté et vu Van Gaal lui retirer sa place. Il est parti avec un triste bilan de 11 matches de Liga avant de revenir en France, au PSG, dont il deviendra capitaine.

Dans les pas de Déhu, Philippe Christanval avait posé ses valises en Catalogne à l'été 2001. Du haut de ses 23 ans, l'ancien Monégasque arrivait auréolé du statut de futur grand défenseur. Au final, il jouera 47 matches, dont seulement 8 en 2001-2002. Christanval était régulièrement écarté du groupe par Van Gaal en raison de différentes blessures.

360 000€

C'est le montant qu'aura coûté Philippe Christanval au FC Barcelone par match, proportionnellement à la somme versée par le club à Monaco (17 M€) pour s'offrir les services du défenseur.

Tout comme Déhu et Christanval, l'aventure de Lilian Thuram chez les Blaugranas a rapidement été entachée de blessures. Le latéral français n'a passé que deux saisons sous les ordres de Frank Rijkaard, derrière Carles Puyol, Rafael Marquez et Gabriel Milito dans la hiérarchie des défenseurs centraux.

Depuis 2014, des échecs plus ou moins flagrants

Après les années Abidal, qui fait figure d'exception ici, puis Thierry Henry, Barcelone s'est relancé dans une quête de défenseurs français. Jérémy Mathieu en 2014, Samuel Umtiti et Lucas Digne en 2016 puis Jean-Clair Todibo et Clément Lenglet en 2018, les Tricolores se sont multipliés dans l'effectif catalan.

Seul le passage de Jean-Clair Todibo, avec ses 5 matches, laisse un sentiment de réel échec, si l'on s'attache au nombre de rencontres disputées. Le joueur formé à Toulouse ne s'est jamais imposé, enchaînant les prêts jusqu'à être transféré à l'OGC Nice, à l'été 2021. Jérémy Mathieu et Clément Lenglet, 90 et 158 matches joués, ont chacun connu une période forte avant d'enchaîner les mauvaises performances jusqu'à leur relégation sur le banc.

La situation est presque similaire pour Samuel Umtiti, à la différence que ses performances ne peuvent être jugées, tant l'ancien Lyonnais est régulièrement indisponible. Lors des deux premières saisons, Umtiti avait joué 43 puis 40 matches toutes compétitions confondues et était arrivé à la Coupe du monde 2018 en pleine confiance. Mais le parcours jusqu'au titre lui coûte cher, encore aujourd'hui. Il a perdu sa place au Barça dès son retour de Russie, alternant entre le banc et l'infirmerie.

Après une dernière saison où il n'aura joué que 90 minutes, Umtiti est poussé vers la sortie. Proche de faire son retour en Ligue 1, au Stade Rennais, la piste s'est refroidie depuis. Absent pour le stage de présaison aux États-Unis, tout porte à croire qu'il ne jouera pas aux côtés du 11e défenseur français de l'histoire du FC Barcelone, Jules Koundé.

lire aussi

Toute l'actualité transferts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles