FC Barcelone-Real Madrid : le Clásico, histoire d'une décadence

SO FOOT
·1 min de lecture

Le Clásico est un monde intermédiaire entre la Terre et Mars. Sommet irrégulier du football espagnol depuis 120 ans, il oppose les deux clubs des deux Espagnes. D'un côté, la Castille centraliste et irrationnelle, terre d'administration kafkaïenne et de moulins à vents. De l'autre, la Catalogne des commerçants, passionnellement rationaliste et indépendante. Cette opposition historique, souvent instrumentalisée d'un côté comme de l'autre de la Péninsule, avait depuis les années 2000 pris un tour paradigmatique. Avec la dispersion de ce match si espagnol dans le monde entier (la rencontre est diffusée simultanément en direct dans 185 pays pour des pics à 650 millions de téléspectateurs), le Clásico proposait curieusement un modèle à quiconque avait envie de s'opposer artistement. Il offrait ainsi une forme toute trouvée à un processus nouveau "d'identification lointaine", opportun modèle pour les gourous du marketing… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com