FC Nantes : Un joueur « placardisé » change d’agent

·2 min de lecture
Bridge Ndilu agent
Bridge Ndilu rejoint l’agence sportive, DW Sports Management.

Décidément, les changements d’agent semblent être monnaie courante en ce moment, pour les joueurs de Ligue 1, et particulièrement pour certains en manque de temps de jeu. Après Thomas Basila il y a un peu plus d’un mois, c’est un autre jeune « placardisé » du FC Nantes, cette fois-ci en la personne de Bridge Ndilu, qui décide de changer d’agent, afin de dynamiser sa carrière.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Bridge Ndilu, un autre placardisé du FC Nantes, comme Thomas Basila, signe chez DW Sports Management

Bridge Ndilu, attaquant franco-congolais de 20 ans, appartenant au FC Nantes, vient de s’engager avec DW Sports Management. Il rejoint, parmi ses coéquipiers canaris, Thomas Basila évoqué juste au-dessus, mais aussi Moses Simon. Un autre pensionnaire de L1 s’est aussi engagé avec la même agence il y a de cela quelques jours, en la personne de El Bilal Touré. Dirigé par William D’Avila, l’entreprise française de conseil, implantée dans toute l’Europe, notamment aux Pays-Bas, en France et en Italie, s’occupe déjà de joueurs phares tels que le Nigérian Victor Osimhen ou l’Egyptien Mohammed Elneny.

Bridge Ndilu en recherche de temps de jeu, et donc peut-être d’un départ

Le jeune nantais, certainement encore trop juste pour le plus haut niveau, n’a pu jouer cette saison sous les couleurs des Jaunes et Verts, que 36 petites minutes, pour 6 participations en Ligue 1. Une recherche de temps de jeu qui pourrait expliquer que l’attaquant canari décide de confier la gestion de sa carrière, à une agence plus expérimentée. Sous contrat avec le club de la Loire jusqu’en juin 2024, il pourrait être prêté pour une ou plusieurs saisons. Une équipe pourrait également sauter sur l’occasion pour racheter définitivement son contrat, puisque selon Transfermarkt, sa valeur actuelle est estimée à 500 000 euros, de quoi donner envie à ceux qui voudraient tenter le coup.