FC Nantes : pourquoi Antoine Kombouaré a le profil du sauveur après le licenciement de Raymond Domenech

Loris Belin
·1 min de lecture

• Parce qu'il est à Nantes comme chez lui

Si l'on pense avant tout au Paris Saint-Germain dans la carrière d'Antoine Kombouaré, Nantes tient pourtant une place très spéciale dans son parcours. C'est à la Jonelière que l'ancien défenseur a découvert le football professionnel, cumulant 177 matches avec les Canaris entre 1983 et 1990 et qualifiant devant les médias jeudi le FCN de "club de coeur". "Je dois tout à Nantes", expliquait-il au Parisien en février 2019. "C'est le club qui m'a permis de devenir ce que je suis aujourd'hui. Je suis arrivé en touriste et on m'y a appris ce qu'était un joueur professionnel." Là-bas, il y a vu l'émergence d'une génération dorée (Deschamps, Desailly, Loko, Ouédec…), dernier vestige du fameux "jeu à la nantaise" que Raymond Domenech avait tactiquement renié ces dernières semaines. Evoqué plus d'une fois du côté de la Beaujoire – il a d'ailleurs expliqué avoir été approché deux fois par le passé -, le nom de Kombouaré avait d'ailleurs été cité en décembre avant la nomination de l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

• Parce qu'il a la personnalité pour secouer un effectif aphone

La...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi