FC Nantes : La sanction tombe, Kombouaré crie à l’injustice

Le 23 octobre dernier, lors de la rencontre entre l’OGC Nice et le FC Nantes (1-1), Antoine Kombouaré avait poussé un énorme coup de gueule, pointant notamment du doigt les arbitres. Suite à ses propos, l’entraîneur des Canaris risquait gros et la sanction a fini par tomber. Le verdict étant désormais connu, Kombouaré a tenu à réagir et il n’est clairement pas d’accord avec sa sanction.

Antoine Kombouaré était plus que jamais remonté contre le corps arbitral de la rencontre entre l’OGC Nice et le FC Nantes. L’entraîneur des Canaris avait alors laissé éclater sa colère, lâchant un énorme coup de gueule : « L’arbitre doit comprendre l’énervement. C’est bien parce que le quatrième arbitre me dit qu’il peut comprendre le sentiment d’injustice. Mais comme il me l’a dit en première mi-temps. Je suis très en colère surtout avant la mi-temps. Tu ne peux pas me mentir, j’ai horreur de ça. Les menteurs, pour moi ils n’ont rien à foutre dans le football ».

Kombouaré prend 3 matchs

Forcément, avec de tels propos, Antoine Kombouaré s’exposait à des sanctions. Et l’entraîneur du FC Nantes est désormais fixé sur son sort. En effet, le verdict est tombé. Kombouaré a ainsi été sanctionné de trois matchs de suspension, dont deux avec sursis. Une sanction qui prendra effet à partir du mardi 15 novembre, l’entraîneur des Canaris pourra donc…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com