Le FC Porto sacré champion du Portugal après sa victoire sur le fil contre Benfica

Lors d'« O Classico » face à Benfica, Porto a remporté le 30e titre de champion du Portugal de son histoire, grâce à une victoire arrachée au bout d'une rencontre pauvre en spectacle (0-1).

Le match : 0-0

L'enjeu était sans doute trop grand pour que les 22 acteurs puissent proposer un beau spectacle de football. Mais le FC Porto a réalisé l'essentiel samedi en l'emportant en toute fin de rencontre sur la pelouse de Benfica (1-0) : les Dragons sont champions du Portugal pour la 30e fois de leur histoire.

30

Avec cette victoire en terre ennemie, le FC Porto remporte le 30e titre de champion du Portugal de son histoire. Après Benfica (37), il s'agit du deuxième club à atteindre la barre de 30 titres en Liga NOS. Sur les 5 dernières saisons, Porto a remporté a été sacré champion 3 fois, une domination impressionnante sur Benfica et le Sporting.

Deux équipes apeurées de repartir sans point de ce Classico si important pour elles ont produit une première période bien pauvre. Avec une troisième place déjà acquise et synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des champions, Benfica a préféré garder le ballon et trouvé des brèches grâce à des appels en profondeur de Darwin Nunez. Porto pouvait lui se contenter du point du nul pour s'assurer le titre et ça s'est senti.

lire aussi

Le film de Benfica-Porto

Seuls Teremi et Evanilson sont venus inquiéter la défense locale sur deux face-à-face ratés. Le reste de la première période n'a été qu'une succession de fautes (16) et de cartons jaunes (4). Avec aussi des gestes violents, à l'image du tacle très en retard de Grujic sur la jambe de Lazaro. Le Serbe de Porto a hérité d'un simple avertissement, malgré les supplications des locaux pour le rouge.

Pepe toujours solide, Sanusi le héros

La seconde période a bien mieux démarré avec une frappe d'Evanilson depuis l'extérieur de la surface. Quelques minutes plus tard, le SLB a cru ouvrir le score sur un beau but de l'inévitable Darwin Nunez. Après un magnifique contrôle, l'Uruguayen a tourné autour de son défenseur pour s'en défaire et enroulé parfaitement sur la gauche du gardien. Malheureusement pour Benfica, l'attaquant de 22 ans a été signalé hors-jeu pour... deux centimètres, avec le soutien du VAR.

Un fait de jeu qui n'a pas réveillé les 22 acteurs, bien décidés à ne prendre aucun risque en ce samedi ensoleillé. Seul Darwin Nunez a essayé d'animer la rencontre, en vain. Les défenseurs visiteurs, guidés par Pepe, toujours aussi impressionnant du haut de ses 39 ans, se sont montrés d'une grande solidité.

La fin de rencontre s'est tendue, et les cartons se sont multipliés, sur et en dehors du terrain. Alors qu'on se dirige vers un 0-0, Benfica a hérité d'un dernier corner qui a fait espérer tout un stade. Mais le ballon a été repoussé et les joueurs de Porto sont partis en contre-attaque. Un trois contre un parfaitement géré et conclu sous la barre par le latéral gauche Zaidu Sanusi, héros à jamais d'une grande saison des hommes de Sergio Conceiçao.

Le joueur : Zaidu Sanusi

Seul buteur, mais surtout héros du match, ce latéral de 24 ans a réduit à un silence de cathédrale l'Estadio da Luz. Discret durant toute la rencontre, il est l'un des rares titulaires à ne pas avoir eu de carton jaune. Il a signé ce samedi son 3e but en championnat pour 23 matchs disputés.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles