FCGB : Ça coûterait combien de recruter Alvaro Gonzalez (OM) ?

·2 min de lecture
Alvaro Gonzalez transfert
En Espagne, AS croit savoir qu’Alvaro Gonzalez peut, s’il le souhaite, se libérer de son contrat avec l’OM. Et en ce cas, Bordeaux pourrait en profiter.

Voilà plusieurs informations dans un même sujet, qui interpellent. C’est le quotidien AS qui les donne, à propos d’Alvaro Gonzalez et de situation à l’OM. Parce que poussé sur le banc de touche par Jorge Sampaoli, le défenseur espagnol songerait à quitter le club marseillais, dont il se dit pourtant viscéralement attaché et auprès duquel, il a prolongé en mai dernier. Le journal espagnol évoque entre autres pistes pour lui, un retour en Liga, ou un départ aux Girondins de Bordeaux.

Alvaro Gonzalez pourrait se libérer de l’OM cet hiver

Et cela serait rendu possible, et c’est un autre point d’étonnement, par le fait que le joueur disposerait du droit de quitter l’Olympique de Marseille, sur sa seule bonne volonté en janvier, à considérer le moment où il n’est plus appelé à jouer, avec le collectif phocéen. Du coup en effet, cela rendrait l’opération plus possible pour le FCGB, soucieux quand même de veiller à ses investissements, même s’il n’a pas eu de contrainte, de la part de la DNCG.

Une aubaine à saisir pour les Girondins de Bordeaux ?

Sinon, Alvaro Gonzalez est, sur ce mercato, valorisé à 4 millions d’euros par Transfermarkt et de 4 à 7 millions, du côté du Centre international d’étude du sport (CIES). Cela, visant à compenser les deux ans et demi qu’il lui reste contractuellement, d’ici à la fin en juin 2024. L’OM a payé 4 millions d’euros, le coût de son transfert depuis Villarreal, en 2020. S’il est vrai qu’il peut se libérer cet hiver, alors les Girondin de Bordeaux n’auraient qu’un salaire (et des bonus associés), à proposer au joueur de 31 ans. En s’alignant sur ses prétentions du moment, estimée proches de 3 millions d’euros brut la saison.

Confronté à une forte concurrence en défense centrale

Le joueur ne serait pas réticent à l’idée de revenir en Liga, écrit AS, qui rappelle qu’Alvaro Gonzalez n’a joué que neuf matchs cette saison, lui qui était un pilier de la défense, l’exercice précédent. Il doit composer avec une forte concurrence au poste, aux côtés de Saliba, Luan Peres, Balerdi ou Caleta-Car.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles