Fed Cup: Le président de la FFT veut "mettre l'église au milieu du village"

Bernard Giudicelli a précisé la position de la fédération après l’imbroglio Caroline Garcia, qui a annoncé son forfait pour la Fed Cup lundi soir avant d’être sélectionnée mardi.

La sélection de Caroline Garcia pour jouer les barrages de la Fed Cup à Roanne, les 22 et 23 avril face à l'Espagne, pose problème. Le président de la FFT a annoncé au clan Garcia la sélection de Caroline lundi matin, (décision du sélectionneur Yannick Noah). En réponse, la joueuse a annoncé lundi soir via les réseaux sociaux être blessée et donc indisponible. Ce qui a provoqué les moqueries de ses partenaires. Mardi matin, la sélection officielle est tombée... avec Caroline Garcia dans la liste.

Récemment élu président de la Fédération Française de Tennis, Bernard Giudicelli a tenu à mettre les choses au point mardi matin. "Je veux mettre l'église au milieu du village. Concrètement, ça veut dire que les joueurs et joueuses sélectionnés se doivent de répondre, c'est le règlement, il est très clair, (un refus de sélection est un acte répréhensible), nous appliquons dont les règlements, c'est peut-être nouveau pour les joueuses et les joueurs, mais désormais c'est comme ça que ça va se passer."

"Une blessure diplomatique?" 

En clair, même si elle s'en défend, la FFT veut faire un exemple du cas Garcia. Le sélectionneur Yannick Noah a constaté récemment ses bonnes dispositions et bonnes performances en tournoi, notamment à Monterrey, il a donc décidé que Caroline Garcia était un élément incontournable pour permettre aux bleues de battre l'Espagne.

La joueuse a...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages