FedCom acquiert les droits de l'Euroligue et de l'Eurocoupe pour la France et Monaco

Aleksej Fedoriscev, président de FedCom et du club de Monaco, au côté de Geneviève Berti, directrice de la communication du gouvernement monégasque et membre du conseil d'administration de l'ASM basket. (A. Réau/L'Équipe)

Partenaire majeur de l'Euroligue et actionnaire majoritaire de l'AS Monaco Basket, FedCom a racheté les droits de diffusion de l'Euroligue, ainsi que ceux de sa petite soeur, l'Eurocoupe, pour les territoires français et monégasque. Un contrat de quatre ans.

Après une fin de saison en fanfare sur la chaîne L'Equipe, qui a suivi les play-offs de Monaco, à deux doigts de s'inviter au Final Four (défaite au match 5 des quarts de finale sur le terrain d'Olympiakos), l'Euroligue a trouvé un nouveau diffuseur. Celui-ci est justement lié au club monégasque, puisqu'il s'agit de son sponsor majeur, également devenu son actionnaire majoritaire en janvier 2022, FedCom.

La société d'Aleksej Fedoriscev (*), partenaire historique de l'ASM football (qu'elle a quitté en 2021), passée au basket en 2019 en s'affichant sur le maillot de la Roca Team, également devenue sponsor de l'Euroligue, a signé, selon nos informations, un deal lui octroyant, pour quatre ans, les droits de diffusion de la compétition reine, l'Euroligue, ainsi que ceux de sa petite soeur, l'Eurocoupe, remportée par Monaco en 2021, pour les territoires français et monégasque.

Une plateforme numérique pour la diffusion

Si les contours du partenariat - durée, montant des droits- n'ont pas filtré pour l'heure, les nouveaux détenteurs auraient l'intention de mettre sur pied une plateforme numérique comme support privilégié d'exploitation. Chaque match de Monaco et de l'Asvel, les deux représentants de la Betclic Elite en Euroligue, bénéficieraient, au moins à domicile, d'un dispositif conséquent en termes de production, avec des plateaux d'avant et d'après-match, ainsi que deux commentateurs présents physiquement à chaque rencontre.

lire aussi

Toute l'actualité basket

FedCom travaillera avec IMG, géant américain du marketing, de la production et de la commercialisation des droits, associé à l'Euroligue depuis 2015, pour la mise en oeuvre pratique de son projet, dont on ignore à cette heure s'il trouvera aussi une voie parallèle sur des canaux TV plus traditionnels, sur Monaco Info notamment, diffuseur en Principauté lors de la saison écoulée.

Après l'Euroligue, la LNB ?

Mais FedCom et son président Aleksej Fedoriscev (également patron du club de la Principauté), qui espèrent décrocher au plus vite une licence de membre permanent de l'Euroligue, ne semblent pas vouloir s'arrêter là. Plusieurs sources concordantes affirment qu'une offre aurait également été formulée pour l'acquisition des droits du Championnat de France. Un dossier qui est lui toujours en suspens. Satisfaite de son association avec beIN Sports, son diffuseur premium depuis décembre dernier, la LNB discute également d'une prolongation avec la chaîne -tout en espérant, sans doute, poursuivre sa collaboration avec Sport en France, et France Télévisions pour certaines affiches au niveau régional.

lire aussi

Toute l'actualité de la Betclic Elite

(*) Multinationale de shipping et de céréales créée en 1995 à Monaco. Elle détient, depuis le 27 janvier 2022, 46,4 % de l'actionnariat de l'AS Monaco basket, aux côtés du gouvernement monégasque (33,3 %) et de Sergey Dyadechko (10 %), désormais vice-président.