Federer en chasse de la première place mondiale à Rotterdam

Schneider, Romain
Sport24
/ Panoramic

Federer en chasse de la première place mondiale à Rotterdam

/ Panoramic

Fort d’un vingtième titre du Grand Chelem, Roger Federer redeviendra numéro un mondial s’il atteint cette semaine les demi-finales du tournoi de Rotterdam (12-18 février).

A trois marches du bonheur. Il suffit de trois petites victoires cette semaine à Rotterdam à Roger Federer pour retrouver la première place mondiale et reprendre ainsi un trône abandonné… le 4 novembre 2012. Un défi largement à la démesure de la légende vivante de la petite balle jaune. L’Helvète devrait connaître une entrée en douceur mercredi face à un qualifié, le gaucher Belge Ruben Bemelmans, 116e mondial. Il pourrait ensuite croiser jeudi l'Allemand Philipp Kohlschreiber (34 ans, 36e) ou le Russe Karen Kachanov (21 ans, 48e mondial). Là encore, un match largement à sa portée. Son compatriote Stan Wawrinka, ayant été éliminé par Tallon Griekspoor, 259e mondial (4-6, 6-3, 6-2), la route pour la reconquête de la place de numéro 1 s'est encore simplifiée. En quart de finale virtuel, le Suisse aura donc comme adversaire Haase, 42e ou Griekspoor... Bref, une voie royale.

Vainqueur à Rotterdam à deux reprises (2005, 2012), Federer n’avait plus disputé le tournoi néerlandais depuis 2013. Mais la tentation était trop forte. Le faible écart le séparant désormais de Rafael Nadal au classement -155 points- l'a poussé à y demander une wild-card (invitation). Une demi-finale lui rapporterait ainsi 180 points. Suffisant pour doubler son plus grand rival. Encore convalescent, le Majorquin ne reprendra, normalement, la compétition que lors du tournoi d’Acapulco (26 février-3 mars). « Je devais choisir entre Rotterdam et (...) Lire la suite sur sport24.com

Pouille décroche son 5e titre en dominant Gasquet à Montpellier

Montpellier : Gasquet en son jardin, Tsonga jette l'éponge

En s’inscrivant à Rotterdam, l’insatiable Federer veut retrouver le trône

Djokovic opéré du coude et «confiant» sur sa convalescence

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

Que lire ensuite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages