Federer : « J'ai eu le résultat d'un scanner pas très satisfaisant, je me suis alors dit que c'était fini »

Federer ne sera bientôt plus un joueur de tennis. (Charlotte Wilson/OFFSIDE/Presse Sports)

Roger Federer, qui va prendre sa retraite après la Laver Cup cette semaine à Londres, a donné, ce mardi à la RTS, des précisions sur les raisons qui l'ont poussé à s'arrêter.

« Mon genou ne me lâchait pas, je ne progressais pas suffisamment bien, et puis j'ai eu le résultat d'un scanner pas très satisfaisant, je me suis alors dit que c'était fini », a expliqué Roger Federer, mardi, à la Radio télévision suisse (RTS). Des précisions que le Suisse n'avait pas dévoilées la semaine passée lors de l'annonce de sa retraite.

Arrivé à Londres pour y disputer la Laver Cup cette semaine, sa dernière compétition officielle, Roger Federer a également laissé entendre qu'il souhaitait rester dans le monde du tennis une fois sa carrière de joueur terminée. « Je ne sais pas exactement de quoi mon avenir sera fait, mais je ne veux pas m'éloigner complètement d'un sport qui m'a tout donné », a déclaré l'ancien n°1 mondial à la RTS.

Le champion aux vingt levées de Grand Chelem a ensuite confié à RTS s'être senti « soulagé » d'avoir annoncé qu'il prenait sa retraite. Le Bâlois a reconnu auprès de ce média avoir retenu « une larme ou deux », mais s'est déclaré « heureux d'avoir franchi le pas ».

lire aussi

Retraite de Federer, la fin d'un monde