Federer et Nadal ont traumatisé une génération, mais pas lui !

Alors que Novak Djokovic est encore en lice pour remporter son dixième Open d'Australie, Rafael Nadal a été éliminé au deuxième tour, blessé, tandis que Roger Federer a pris sa retraite en septembre. De ce Big 3, le Serbe est actuellement le joueur le plus dominant, pourtant, lorsqu'il a émergé, Federer et Nadal écrasaient tout, mais n'ont jamais réussi à faire douter Nole.

Au début des années 2000, Roger Federer et Rafael Nadal dominent outrageusement le tennis mondial. En 2008, Novak Djokovic remporte son premier Grand Chelem à l'Open d'Australie. La suite logique pour le Serbe qui était à l'époque le seul joueur, avec Andy Murray, à contrarier les deux monstres. Mais surtout, le Serbe n'avait pas peur de gagner.

Djokovic n'a jamais douté

Grand fan de Novak Djokovic, le célèbre entraîneur Patrick Mouratoglou est revenu sur la force de caractère du Serbe : « Je raconte toujours cette histoire : lorsque Roger et Rafa dominaient outrageusement le circuit masculin, j’ai eu des discussions avec la plupart des Top 10 et ils me disaient qu’il était impossible de gagner un Grand Chelem, dans leur esprit. Puis un jeune homme, 19 ans, est soudainement sorti et a dit publiquement, ‘Je vais les battre.’ Et ce gars était Novak Djokovic», a-t-il expliqué dans des propos rapportés par We Love Tennis.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Ce n’est pas de l’arrogance, c’est…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com