Federico Chiesa, qui d'autre ?

·1 min de lecture

Vingt-cinq ans et douze jours plus tard, Chiesa a marqué lors d'un championnat d'Europe. Le 14 juin 1996, son père Enrico répondait à l'ouverture du score d'un jeune joueur tchèque prometteur répondant au nom de Pavel Nedvěd. En vain, puisque l'Italie s'inclinera finalement (2-1) face aux Tchèques et ne sortira même pas de la phase de poules de l'édition anglaise. Vingt-cinq ans et douze jours plus tard donc, ce fut le tour de Federico. Mais cette fois, au coup de sifflet final, la Nazionale a le sourire. Et "Fede'" aussi.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com