Federico Chiesa, qui d'autre ?

·1 min de lecture

Vingt-cinq ans et douze jours plus tard, Chiesa a marqué lors d'un championnat d'Europe. Le 14 juin 1996, son père Enrico répondait à l'ouverture du score d'un jeune joueur tchèque prometteur répondant au nom de Pavel Nedvěd. En vain, puisque l'Italie s'inclinera finalement (2-1) face aux Tchèques et ne sortira même pas de la phase de poules de l'édition anglaise. Vingt-cinq ans et douze jours plus tard donc, ce fut le tour de Federico. Mais cette fois, au coup de sifflet final, la Nazionale a le sourire. Et "Fede'" aussi.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles