Felipe d’Espagne : ce supposé demi-frère qui menace sa légitimité

·1 min de lecture

La couronne espagnole n'en finit plus de trembler, et Felipe VI s'en trouve de plus en plus fragilisé. Un groupe indépendantiste basque a souhaité questionner le gouvernement sur la possibilité d'un remplacement de l'actuel roi d'Espagne par celui qui clame haut et fort depuis des années être son demi-frère Albert Solá Jimenez, rapportent nos confrères du site Histoires royales. Le Conseil du Congrès des députés ne veut rien entendre et a apposé son veto le 14 octobre dernier, estimant que ces questions "violent la courtoisie parlementaire".

La question de savoir si oui ou non Alberto Sola Jimenez est bien le fils naturel de Juan Carlos agite la coalition indépendantiste basque de gauche EH Bildu, alors qu'un test ADN rendu public le confirmerait. Un test réalisé à la demande des services de renseignement en 2017 selon Alberto Sola Jimenez, en utilisant un verre dans lequel aurait bu l’ancien chef d’État aujourd'hui en exil, qui établirait à 99,99% sa filiation avec le roi émérite. Si ces faits sont reconnus, la couronne espagnole pourrait connaître un profond bouleversement. En effet, si Alberto Sola Jimenez dit vrai, il se trouverait alors l’aîné des enfants de Juan Carlos, devant Elena, Cristina et Felipe. La Constitution stipule que la couronne est héréditaire et doit revenir au premier fils du roi.

Depuis des années, Alberto Sola Jimenez tente de faire éclater la vérité. Il serait le fruit d'une liaison vécue entre une aristocrate catalane Anna Maria Bach Ramon et le futur (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Lara Fabian torpillée par l’équipe de Céline Dion ? “Ce sont les règles du jeu”
Meghan Markle et Harry : ce danger qui les guette
La famille de Felipe d’Espagne déchirée : sa soeur Cristina et son mari s’offrent une escapade pendant sa permission
Pascal Sevran : ses dernières instructions avant sa mort
Michel Sardou très agacé par une rumeur qui le rattrape