Fenerbahçe bat l'Anadolu Efes et reste invaincu en Euroligue

Marko Guduric, l'arrière de Fenerbahçe. (Javier Borrego /AFP 7/Presse Sports)

Fenerbahçe a remporté le derby d'Istanbul sur le parquet de l'Anadolu Efes vendredi soir (88-79), pour conserver son invincibilité et sa place de leader. L'Étoile Rouge a décroché sa première victoire contre le Bayern (78-72) et le Barça a battu Milan (74-56).

Fenerbahçe a remporté le derby d'Istanbul face à l'Anadolu Efes, vendredi soir (88-79), et conserve ainsi son invincibilité, tant en Euroligue qu'en Championnat. Après un premier quart-temps serré (27-26), le « Fener » a fait la course en tête grâce notamment à sa force collective. Fenerbahçe a aussi été porté par sa grande réussite à trois points (53 %) et a fait preuve d'autorité en s'imposant sur le parquet du double tenant du titre. Marko Guduric a marqué 19 points. Du côté d'Efes, le Français Amath M'Baye a inscrit 14 points.


lire aussi

Tous les résultats de la 5e journée d'Euroligue


Première victoire pour l'Étoile Rouge

L'Étoile Rouge a remporté son premier match de la saison sur la scène européenne en s'imposant face au Bayern (78-72). Un duel entre les deux seules équipes qui n'avaient toujours pas gagné en Euroligue cette saison.

Les Serbes ont très bien débuté le match, menant de 15 points dans le premier quart. Puis le Bayern s'est réveillé et a signé dix minutes de folie pour revenir au score (44-43 à la mi-temps). Après plusieurs minutes au coude à coude, l'Étoile Rouge a réussi à creuser l'écart dans le troisième quart. Les Munichois, encore en difficulté au rebond, n'ont pas réussi à revenir et sont désormais derniers. Luca Vildoza termine meilleur marqueur de la rencontre avec 20 points (6 passes, 6 rebonds).


Le Barça domine Milan

Les Catalans se sont largement imposés contre Milan (74-56), en faisant la différence dans le deuxième quart-temps (22-8). Ils n'ont jamais vu les Italiens revenir, malgré les efforts de Brandon Davies (18 points).


lire aussi

Le classement

Dans l'autre rencontre de la soirée, l'Asvel s'est rassurée contre Baskonia (87-61). Jeudi soir, Monaco a brillé en s'imposant au Pirée (81-76).