Fernando Alonso (Alpine) : « La fiabilité doit être meilleure que ça »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Fernando Alonso ne digère pas sa septième place au Grand Prix du Canada. (D. Kirouac/USA Today Sports)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rapidement plombé par des problèmes de moteur, Fernando Alonso n'a pu faire fructifier sa deuxième place sur la grille dimanche lors du GP du Canada. L'Espagnol visait un podium, il termine finalement 7e.

Fernando Alonso (7e puis 9e après pénalités, Alpine) : « Nous avons eu un problème moteur au 20e tour. Ça coupait l'énergie très tôt dans les lignes droites, dès que l'on sortait des virages. On a essayé de le régler mais ça n'a pas marché. Jusqu'à ce moment-là, on se battait pour le podium. Au début de la course, je me sentais fort par rapport à Hamilton, on n'avait juste pas le rythme de Verstappen et Sainz, mais ça allait pour contrôler Hamilton et les Mercedes.

Lorsque le problème moteur est survenu, il fallait juste essayer de survivre, essayer d'avoir le DRS, piloter comme un kamikaze dans les virages avant la détection, car le DRS était ma seule sécurité en ligne droite. C'est évidemment un nouveau problème de fiabilité, sur la voiture 14 seulement, donc c'est décevant.

Je suis ici pour faire mieux que sixième et septième. Si l'on n'a pas terminé sur le podium ou plus haut, c'est parce que l'on a eu un problème de fiabilité sur la voiture 14, et malheureusement peut-être à cause de la voiture de sécurité virtuelle, mais on ne peut pas maîtriser la chance. La fiabilité sur la voiture 14 devait être un peu meilleure. »

lire aussi

Intouchable à Montréal, Max Verstappen remporte le GP du Canada

Carlos Sainz (2e, Ferrari) : « J'attaquais à fond. Je n'ai pas laissé un centimètre avec les murs, dans les freinages. J'ai tout donné avec la batterie. J'ai tout essayé pour dépasser Max (Verstappen). Mais aujourd'hui, nous n'avions tout simplement pas le delta nécessaire pour être assez proche dans l'épingle, pour ensuite se décaler avant la chicane. Mais le positif, c'est que nous étions plus rapides, pendant toute la course.

Il nous manquait juste ce petit quelque chose pour dépasser. Je suis particulièrement heureux avec le rythme de course, la façon dont nous avons géré la pression sur Max pendant toute la course, et je pense que le timing des arrêts au stand était le bon. Honnêtement, nous avons tout essayé, nous étions très, très proches de la victoire aujourd'hui (dimanche). Je vais garder le positif et je continuerai à attaquer la prochaine fois. »

lire aussi

Donnez une note au Grand Prix du Canada

Lewis Hamilton (3e, Mercedes) : « Je suis franchement submergé par l'émotion d'avoir obtenu cette troisième place. C'est une telle bataille cette année pour notre équipe, avec la voiture. Mais nous restons vigilants et concentrés afin de ne jamais abandonner.

C'est quelque chose dont je suis très fier, et mes mécanos et ingénieurs sont une source d'inspiration pour moi. Comme je l'ai dit, je ne m'attendais pas à ça en abordant le week-end. C'est mon second podium de l'année. C'est vraiment spécial, surtout là où j'ai remporté la première victoire en Grand Prix. J'adore Montréal. »

lire aussi

Sur le podium au Canada, Lewis Hamilton s'offre un bol d'air

Charles Leclerc (5e, Ferrari) : « Tout allait plutôt bien même si c'était frustrant à certains moments parce que j'étais juste dans un train de voitures, ils avaient le DRS devant moi donc je ne pouvais clairement rien faire. Je devais juste être patient. On a attendu pour l'arrêt aux stands, qui malheureusement a été lent, et ça nous a remis derrière quatre voitures qui toutes avaient le DRS donc il a fallu refaire tout le boulot.

Si on regarde tout ça, cinquième c'est la meilleure position qu'on pouvait faire donc on prendra les points. Maintenant on se concentre sur Silverstone où j'espère que tout se passera bien et on pourra y aller pour la gagne. Il faut qu'on se concentre sur nous-même. On a eu des problèmes, maintenant il faut qu'on les règle et qu'on passe à autre chose. »

lire aussi

Toute l'actualité de la F1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles