Fernando Alonso va de nouveau rouler avec Renault F1 à Bahreïn

Fabien Gaillard
·2 min de lecture

, qui se renommera Alpine d'ici là. Il a d'ores et déjà réalisé plusieurs séances de simulateur et une journée de tournage promotionnel à Barcelone au volant de la R.S.20, dans la limite de 100 km, ce mois-ci. Il sera également présent avec l'écurie à Imola pour le GP d'Émilie-Romagne ce week-end.

Renault continue d'essayer de permettre à son pilote de participer aux essais de jeunes pilotes à Abu Dhabi en fin de saison mais ne manque aucune opportunité de lui offrir du temps de piste et la possibilité de se remettre dans le bain après deux saisons d'absence. Ce vendredi, le constructeur a annoncé qu'il serait présent lors d'une session de deux jours d'essais du côté de Sakhir avec la Renault R.S.18 de 2018.

Lire aussi :

Enfin le bon timing dans la carrière d'Alonso ?

Le Losange teste actuellement avec ses jeunes pilotes du côté de Bahreïn. Christian Lundgaard, Oscar Piastri et Guanyu Zhou se partagent le baquet lors de ces journées qui doivent se tenir jusqu'au 2 novembre. En l'absence de restrictions pour les essais de monoplaces de plus de deux saisons, Renault a décidé de prolonger sa présence sur le tracé.

Après son premier roulage au volant de la voiture 2020, Alonso a reconnu qu'il avait encore du travail pour se remettre à niveau, lui qui n'a plus couru en F1 en compétition depuis le GP d'Abu Dhabi 2018. "Les sensations étaient bonnes. Je pense que la voiture est plus performante que moi pour le moment, car je ne peux pas en extraire le maximum", avait ainsi déclaré le double Champion du monde au sortir de ce roulage.

"Retrouver les vitesses de la F1 n'est pas simple. J'ai progressé tour après tour et j'ai essayé de donner des informations aux ingénieurs. Nous avions aussi des images à faire donc il y avait des caméras, des drones qui me suivaient. Il y avait beaucoup de travail. Je pense que la voiture a du potentiel, comme nous le voyons chaque week-end. Mais il y a encore une marge de progression, nous le savons, et nous essaierons d'y parvenir à plus terme."