Ferran Torres, le nouveau joujou de Pep Guardiola

SO FOOT
·1 min de lecture

"Valence m'a proposé à tous les clubs espagnols, et douze m'ont appelé." Désireux de prolonger l'aventure avec son club formateur, c'est sur cette jolie note pleine de bienveillance que Ferran Torres a appris qu'il devrait faire ses bagages plus tôt que prévu. Comme la plupart des meubles avec un peu de valeur (Dani Parejo et Rodrigo entre autres), l'enfant de Valence a subi les affres d'une direction en manque de liquidités. Coup dur pour celui qui ambitionnait une seule vie sous le maillot de Valence. Puisqu'il faut s'en aller, autant le faire avec panache : "L'été dernier, le club m'a littéralement dit que j'étais le cinquième ailier de l'effectif, que des renforts allaient arriver et que des coéquipiers évoluant à d'autres postes étaient devant moi." Après un dernier pied de nez à l'intention de Peter Lim, le propriétaire singapourien du club blanquinegro, voilà le rêveur qui pose ses valises à Manchester City, convaincu par… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com