La Ferrari 2020 a passé les crash-tests de la FIA

Fabien Gaillard

La Ferrari, qui répond en interne au nom provisoire de "projet 671", doit être présentée le 11 février à Maranello. Elle a passé ses crash-tests au CSI (un centre d'analyse et de certification homologué par la FIA) de Bollate, près de Milan. Les 15 examens exigés pour l'homologation du châssis par la fédération internationale ont été passés avec succès. 

Lire aussi :

Leclerc : "J'ai encore beaucoup à apprendre" de Vettel

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

C'est a priori la seconde monoplace à être homologuée après la Racing Point. L'écurie Alfa Romeo avait quant à elle échoué à ses premiers crash-tests et va devoir les repasser après avoir procédé à des modifications.

Pour rappel, ces crash-tests sont nécessaires non seulement à la participation aux Grands Prix mais, depuis plusieurs saisons, ils sont obligatoires pour pouvoir prendre part aux tests hivernaux (qui se dérouleront du 19 au 21 février et du 26 au 28 février, à Barcelone, et seront à suivre sur Motorsport.com), même s'il ne s'agit évidemment pas de séances officielles où la voiture doit être conforme en tout point au règlement. Ainsi, les écuries pourront tout de même monter des pièces non réglementaires ou courir sous le poids, tant qu'elles utilisent des châssis homologués.

Avec Roberto Chinchero 

À lire aussi