Ferrari compte décider de l'avenir de Schumacher avant la finale F2

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

De , la Ferrari Driver Academy a trois représentants solidement installés dans la course au titre de Formule 2 et logiquement prétendants à un baquet en Formule 1. Cependant, un seul pourra y accéder cette année.

Les écuries motorisées par la marque au cheval cabré représentaient des opportunités évidentes d'y placer ces jeunes loups, notamment dans le contexte où un baquet Alfa Romeo est réservé au pilote du choix de Ferrari, mais il est désormais confirmé qu' va conserver ce volant.

Lire aussi :

Alfa Romeo reconduit Räikkönen et Giovinazzi pour 2021

Il ne reste donc que Haas, où il paraît presque certain que sera recruté en raison de sa manne financière. Mick Schumacher est en pole position pour être à ses côtés, même si l'on ne peut exclure Callum Ilott pour l'instant. Robert Shwartzman, lui, est légèrement plus en retrait et moins expérimenté que ses pairs malgré un beau potentiel.

"Il n'y a pas de place pour tout le monde", confirme Mattia Binotto, directeur de la Scuderia Ferrari. "Je pense qu'ils se débrouillent tous très bien en F2 actuellement, si l'on considère Mick, Callum et Robert. Ils ont la saison de F2 à finir et ils sont tous concentrés sur la prochaine course à Bahreïn. Ils se battent pour le championnat, ce qui est très important pour eux. Ils auront une opportunité de rouler en EL1 à Abu Dhabi, puis ils auront les essais des jeunes pilotes à Abu Dhabi."

"Mais nous prendrons notre propre décision, et la décision sera prise selon leurs performances jusqu'à ce jour, leur progression et leur potentiel. Notre objectif n'est pas de les mener en F1 et mais de les mener un jour chez Ferrari, dans la voiture rouge. Quel chemin ils doivent emprunter pour y parvenir, c'est d'une importance moindre. L'un des pilotes pourra avoir un baquet en F1 l'an prochain. Les autres pourraient avoir d'autres opportunités, mais c'est à nous d'organiser ça et de donner une opportunité à chacun."

Schumacher est actuellement leader de la Formule 2 avec 191 points devant Ilott (169), avec Shwartzman cinquième (140), et ces derniers espèrent sans doute faire forte impression lors des quatre épreuves de Bahreïn ainsi qu'aux essais F1 d'Abu Dhabi pour prouver leur valeur. Cependant, il sera manifestement trop tard. "Je ne pense pas que nous attendrons la dernière course à Bahreïn ou Abu Dhabi [pour décider qui placer chez Haas]. Je pense que c'est quelque chose que nous pourrions décider dans les prochaines semaines", conclut Binotto.

Propos recueillis par Luke Smith