Ferrari met les 24H du Mans à l'honneur à Maranello

Basile Davoine
<span class="copyright">ACO </span>
ACO

ACO

<span class="copyright">ACO </span>
ACO
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

ACO

<span class="copyright">ACO </span>
ACO

ACO

Dans son musée situé à Maranello, Ferrari a ouvert les portes d'une exposition temporaire entièrement consacrée à son lien particulier avec les 24 Heures du Mans. La marque italienne propose aux visiteurs de se plonger dans une page d'histoire qui a débuté en 1949, année de la première participation de la Scuderia à la classique mancelle, et qui reste ouverte aujourd'hui à travers son engagement en GTE. 

Baptisée "Ferrari aux 24 Heures du Mans", cette exposition est visible jusqu'au 19 avril 2020 et permet de découvrir de nombreuses autos mythiques. Le Musée des 24 Heures du Mans a participé à sa mise en place en collaborant étroitement avec le constructeur italien, qui a remporté l'épreuve sarthoise à neuf reprises au classement général (1949, 1954, 1958, 1960, 1961, 1962, 1963, 1964 et 1965). Des documents et des objets emblématiques ont notamment été mis à disposition pour enrichir l'ensemble.

Lire aussi :

Un nouveau format de qualifications pour les 24 Heures du Mans

Alors que la Ferrari 488 GTE victorieuse de l'édition 2019 en LMGTE Pro est l'incarnation la plus récente de la présence du Cheval Cabré au Mans, elle côtoie par exemple la 166 MM Brachetta Touring avec laquelle Lord Selsdon et Luigi Chinetti se sont imposés en 1949. 

"Que seraient les 24 Heures du Mans sans les machines, les pilotes, les ingénieurs, les équipes, les constructeurs qui ont relevé le défi de cette épreuve d'endurance extrême ?", rappelle fièrement Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest. "Depuis 1923, la légende s'est construite grâce à eux tous. En 1949, Ferrari a rejoint cette histoire de la course automobile. Après la Seconde Guerre mondiale, Ferrari a en effet marqué le renouveau de nos 24 Heures en s'engageant pour la première fois au Mans, et en décrochant, à cette occasion, sa première victoire dans la Sarthe. Une nouvelle ère commençait alors, à plus d'un titre."

"Récemment, l'actualité cinématographique internationale a porté sur les écrans 'Le Mans 66', et cette volonté farouche de Ford de rivaliser avec Ferrari, la référence absolue au Mans, lors des éditions précédentes. Ferrari affiche certes, des statistiques incroyables aux 24 Heures du Mans, neuf victoires au général, 27 victoires de catégorie dont la dernière en juin 2019, mais également un style, un art de la compétition. Ces modèles ont fait tourner bien des têtes en Endurance. Cette exposition qui témoigne de notre longue trajectoire commune et victorieuse, entre Ferrari et Le Mans, de 1949 à 2019, va ravir les spécialistes comme les esthètes de la compétition."

Revivez la dernière victoire de Ferrari au Mans, en 1965

À lire aussi