Ferrari : succès financier, déroute sportive

Di Montezemolo distingué aux Etats-Unis

Ferrari a annoncé la semaine dernière avoir enregistré un chiffre d’affaires record de 1,35 milliard d’euros au premier semestre de l’année 2014, soit une croissance de 14,5% sur un an.

Parallèlement, la Scuderia réalise l’une de ses plus mauvaises saisons en Formule 1 depuis longtemps.

Voici la preuve, si elle était nécessaire, que les résultats sportifs de Ferrari n’ont aucune incidence sur ses ventes.

"J’entends souvent les gens dire que nous vendrons plus de voitures si nous gagnons en F1, et que nous en vendrons moins si nous perdons. Ma réponse est que ce n’est absolument pas le cas", a déclaré le président sortant de Ferrari, Luca di Montezemolo, sur la chaîne de télévision italienne Rai 1.

"La plus grande croissance réalisée par Ferrari au cours de ces soixante dernières années a eu lieu aux Etats-Unis, un pays où la Formule 1 est à peine connue."

"Autre exemple, prendre un pilote allemand à succès ne fait pas vendre plus de voitures en Allemagne. Nous avons obtenu de nombreuses victoires avec un pilote comme Schumacher, mais les ventes de Ferrari en Allemagne n’ont jamais décollé pour autant."

Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter !

Retrouvez cet article sur F1i.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles