Le festival « Demain le Sport » est lancé

Organisée ce jeudi à la Maison de la Radio par « L'Équipe », France Info et France Télévisions, la première édition du festival « Demain le Sport » a été inaugurée par plusieurs sportifs olympiques, le président du CIO et la ministre des Sports.

C'est sur la scène du célèbre Studio 104 de la Maison de la Radio, à Paris, que s'est ouvert le festival « Demain le Sport », organisé par L'Équipe, France Info et France Télévisions. 27 tables rondes et masterclass sont programmées dans la journée, menées par une soixantaine d'intervenants dont la légende de la natation Michael Phelps, 23 médailles d'or olympiques, qui interviendra à 18h30 sur la thématique « éthique et olympisme ».

lire aussi

Phelps : « Sauver des vies, il n'y a rien de plus grand »

« Nous avons voulu nous associer pour réfléchir sur ce que sera le sport de demain, a entamé Jean-Philippe Baille, directeur de France Info. C'était important pour nous d'apporter notre pierre à l'édifice, le sport jalonne tout notre parcours et toute notre vie. » « En tant que média, on a évidemment le rôle de couvrir les événements mais il est important pour nous également de nous projeter et de montrer qu'on a une mission qui dépasse celle de l'information, celle de l'héritage qu'on laissera après les Jeux Olympiques de Paris 2024 », a ajouté Jérôme Cazadieu, le directeur des rédactions de L'Équipe. « On voit à tous les débats qu'il y a autour que ces événements devront être organisés de manière différente dans le futur », a pour sa part déclaré Laurent-Éric Le Lay, le directeur des sports de France Télévisions.

Thomas Bach, président du CIO

« Ce festival illustre l'importance du sport et de son rôle en France. Dans le monde d'aujourd'hui, nous devons renforcer encore davantage le rôle du sport pour un monde plus centré sur l'humain et plus inclusif »

Au total, 120 journalistes se sont accrédités pour cette première édition et 3 600 personnes sont attendues. Outre la présence de plusieurs athlètes et médaillés olympiques sur scène (Marie-José Pérec, Sandrine Martinet, Kevin Mayer, Tony Estanguet), Thomas Bach, le président du Comité International Olympique (CIO), est intervenu via une vidéo : « Ce festival illustre l'importance du sport et de son rôle en France. Dans le monde d'aujourd'hui, nous devons renforcer encore davantage le rôle du sport pour un monde plus centré sur l'humain et plus inclusif. Le CIO se réjouit de voir Paris 2024 contribuer à bâtir ce monde plus ouvert et plus inclusif avec nos valeurs olympiques. [...] Continuons à oeuvrer pour un monde meilleur grâce au sport. »

« Mettre le sport plus au coeur de notre société »

Également présente sur la scène du Studio 104, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, s'est félicitée de la création de ce festival. « Les enjeux sont multiples, le moment est assez incroyable. Ce que vous arrivez à faire aujourd'hui, de réunir autant d'énergie et de grands champions autour de la cause du sport, c'est fabuleux. LE sport est un bien commun. Dans notre société qui est trop souvent divisée, fracturée, c'est quelque chose qui peut nous rassembler. [...] Notre challenge, c'est que le sport parvienne à transformer plus au coeur la société. De toutes nos forces, on va y arriver. »

lire aussi

« L'Équipe » expose ses images de victoires

Tony Estanguet, triple champion olympique et président de Paris 2024, a estimé que le timing était le bon pour échanger sur les différents aspects du sport : « C'est le bon moment pour s'unir et générer plus d'impact. Bravo aux organisateurs de "Demain le Sport", dans toutes les thématiques, vous tapez juste. On parle beaucoup de l'urgence climatique, il y a aussi une urgence sportive, sur la sédentarité qui gagne peu à peu du terrain notamment. » Le programme et les comptes-rendus des débats sont à retrouver sur le site demainlesport.fr.