FFF : la gueule de bois

·1 min de lecture

Les mauvais esprits parleraient d'une maigre consolation. Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF et ancienne joueuse, a été élue présidente du CNOSF, cette grande maison du sport français. La première femme à ce poste, et c'est le foot qui l'y porte. Un vrai paradoxe quand on connaît le rapport du ballon rond avec l'olympisme et le taux de féminisation dans les diverses disciplines. Noël Le Graët l'a évidemment félicitée, mais il ne devait pas avoir le cœur à fanfaronner. La veille de cette date pourtant historique, l'équipe de France s'abîmait en Roumanie contre une Nati censée simplement servir de marchepied avant les grandes rencontres à venir. Ce fiasco tombe au plus mal pour l'institution. Si le foot professionnel a souffert dans ses finances de la crise sanitaire, la FFF n'en sort pas indemne non plus et affiche pour la première fois depuis longtemps un déficit (5 millions d'euros pour le moment), même si elle possède…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles