FFR- LNR: le dialogue a repris

Les membres de la commission de dialogue et de rapprochement de la LNR et les dirigeants de la FFR se sont rencontrés mardi soir pendant plusieurs heures. Le dialogue a été renoué entre les deux parties. Le contrat fédéral ne serait plus une obligation imposée par la Fédération.

Aucune grande déclaration ni de petite phrase polémique. La réunion entre les membres de la commission de dialogue et de rapprochement mise en place par la Ligue Nationale de Rugby et les dirigeants de la Fédération Française de Rugby s’est déroulée dans le calme, mardi à Paris. D’un côté, Pierre-Yves Revol (Castres), Eric de Cromières (Clermont), René Bouscatel (Toulouse), Alain Tingaud (Agen), Vincent Merling (La Rochelle) et Mourad Boudjellal (Toulon). De l’autre, cinq responsables de la Fédération dont Serge Simon, vice-président de la FFR.

>> Toute l'actu du Top 14

Une nouvelle réunion la semaine prochaine ?

Comme prévu, Paul Goze et Bernard Laporte, respectivement présidents de la LNR et de la FFR, n’ont pas participé à cette réunion « dans un souci d’apaisement ». Visiblement la méthode a été efficace car le dialogue a repris. Selon nos informations, aucune décision n’a été prise mais tous les dossiers ont été abordés. « Cela va dans le bon sens », nous a-t-on indiqué. Mais ce n’est évidemment qu’une première étape car le temps presse, notamment pour la validation du calendrier de la saison prochaine de Top 14. Les deux parties devraient d’ailleurs se retrouver rapidement, peut-être dès la semaine prochaine.

Le contrat fédéral ne serait plus une priorité

Evidemment, le XV de France a aussi été au cœur des discussions. Depuis son élection à la...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages