La FIA agit contre le rebond en Formule 1

Le départ du Grand Prix d'Azerbaïdjan, dimanche. (Hoch Zwei/Picture Alliance/Presse Sports)

La Fédération internationale de l'automobile a annoncé jeudi qu'elle allait prendre des mesures pour lutter contre le rebond qui affecte certaines monoplaces en Formule 1. Mais leur mise en place précise reste à définir.

Après le week-end sur le tracé bosselé de Bakou où le rebond de certaines Formule 1 a été le pire vu cette saison, la FIA a décidé d'intervenir elle-même. La Fédération internationale de l'Automobile a annoncé jeudi, avant le Grand Prix du Canada ce week-end, deux premières mesures pour limiter les effets de ces vibrations à la fois dangereuse pour la santé du pilote, notamment au niveau du dos, et la sécurité de tous, puisque le contrôle des voitures est plus compliqué à haute vitesse.

lire aussi

Hamilton : « La course la plus difficile physiquement »

D'abord, le design et l'état d'usure du dessous des monoplaces seront regardés de plus près par la FIA et ses équipes. Ensuite, une norme va être définie en termes d'accélération verticale pour déterminer une limite acceptable d'oscillations pour une voiture. La formule est encore en train d'être élaborée poursuit le communiqué. Un processus accompli en concertation avec les dix équipes du plateau.

lire aussi

Toute l'actu de la Formule 1

Par ailleurs, une réunion technique est d'ores et déjà prévue pour discuter du problème et trouver des solutions durables à moyen terme. « La FIA a décidé d'intervenir, après avoir consulté ses médecins, dans l'intérêt de la santé des pilotes, explique le communiqué. Dans un sport où les compétiteurs dépassent des vitesses de 300 km/h, il est considéré que toute la concentration du pilote doit être sur sa tâche et qu'une fatigue ou des douleurs excessives pourraient avoir des conséquences dans ce domaine. En prime, la FIA a des inquiétudes sur l'état physique immédiat des pilotes, dont plusieurs ont rapporté des douleurs au dos lors des récentes courses. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles