La FIA finalise les changements de règles pour le GP réduit d'Imola

Fabien Gaillard
·3 min de lecture

Imola accueillera cette semaine la 13e manche de la saison 2020 de F1, une manche particulière puisqu'elle se tiendra sur deux journées seulement, officiellement pour alléger les contraintes du paddock suite au voyage depuis le Portugal et donner plus de temps aux écuries avant de prendre la piste. Officieusement, il s'agit d'une occasion de tester dans une campagne grandement chamboulée par la pandémie de COVID-19 un format qui a été évoqué l'an passé.

La plupart des changements qui touchent l'épreuve concernent le déplacement dans le temps d'éléments habituels du programme. La seule séance d'essais libres, samedi matin, durera 90 minutes et se terminera deux heures et demie avant le début des qualifications.

Lire aussi :

Les notes du Grand Prix du Portugal 2020

Il y aura deux briefings des pilotes, le premier occupant la place habituelle du vendredi soir, essentiellement pour discuter de toute question soulevée suite au GP du Portugal. Mais, en raison de l'absence de roulage le vendredi, une seconde réunion a été décidée, organisée à la pause entre EL et qualifs samedi afin que les pilotes puissent donner leurs retours sur le circuit entre les deux séances.

Les règles concernant le couvre-feu ont également été ajustées : de deux habituellement, l'on passera à un seul ce week-end, à partir de samedi soir et jusqu'à dimanche matin. Logiquement également, si d'ordinaire tout changement de châssis oblige à un départ des stands quand il est effectué après les EL3, cela a été ramené aux EL1.

Autre changement notable mais logique : en lieu et place des 13 trains habituels, chaque pilote disposera à Imola de dix jeux de pneus slicks Pirelli, avec deux durs, deux mediums et six tendres. Trois trains devront être rendus au manufacturier après les EL.

"Les règles sportives pour une épreuve de deux jours ont été votées ou finalisées par le Conseil Mondial du Sport Automobile", avait indiqué Michael Masi, directeur de course de la FIA, au Portugal. "II a fallu un grand nombre de changements pour faciliter un événement de deux jours."

"Et cela comprime tout, parce qu'en fait, ce qui se passe, c'est que toute l'activité normale du vendredi a été supprimée. Même certains des éléments du planning, les briefings des pilotes et ainsi de suite, qui se déroulent normalement après le premier jour d'essais."

"Il y aura un briefing des pilotes le vendredi soir, qui aura lieu pour traiter efficacement tous les éléments de cet événement et d'autres questions importantes. Et puis après la première séance d'essais, la seule séance d'essais libres, il y en a une autre prévue pour discuter de toute question spécifique au circuit qui pourrait être soulevée."

"Ce sera sûrement intéressant à voir, et c'est quelque chose que j'attends avec impatience. Et je sais, pour avoir parlé à un certain nombre de directeurs d'équipe, qu'eux aussi. C'est juste quelque chose de complètement différent."