La FIFA, à qui perd gagne

SO FOOT

369 millions de dollars. Le 7 avril, la FIFA rend public son dernier chiffre-clé et, pour une fois, il n'y est pas question de détournements, pots-de-vin et autres magouilles de la tentaculaire patronne du football mondial. Enfin, pas directement. Ces 369 millions de dollars, soit 347 millions d'euros, représentent les pertes nettes réalisées par l'organisation sur l'année 2016. Et si le rapport financier évoque en exergue " les enquêtes en cours portant sur d'anciens dirigeants de la FIFA ", Alejandro Domínguez, le patron de la Commission des finances, ne semble pas inquiet pour autant, car " l'instance a confirmé ses objectifs en matière de revenus ". Mais alors, la FIFA serait-elle subitement devenue une œuvre de charité distribuant son argent sans regarder à la dépense ? Non, évidemment. Au contraire même : en bonne gestionnaire de ses intérêts, elle sait qu'il faut parfois investir avant de pouvoir engranger les fruits de son…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages