Fifa: "Blatter voulait mon scalp", assure Michel Platini

Condamné à quatre ans d’inéligibilité dans le monde du football par la commission d’éthique de la Fifa, Michel Platini a réagi dans les colonnes du Monde suite à l’enquête du quotidien publié sur sa chute au sein des instances mondiales. L’ancien président de l’UEFA s'en prend notamment à Sepp Blatter.

Michel Platini s’était abstenu de toute prise de parole publique depuis près d’un an. Il a brisé le silence ce jeudi après l’enquête réalisée à son sujet par Le Monde. L’ancien président de l’UEFA a profité des colonnes du quotidien pour réagir à sa chute au sein des instances administratives du football international. « Il y a eu une telle campagne de déstabilisation, entre le comité d’éthique de la Fifa, le pénal, le TAS, la communication de la FIFA, que personne ne m’a jamais cru. J’ai toujours abordé la vie positivement. J’ai toujours pensé que la juriste du comité d’éthique, Vanessa Allard (celle qui avait requis sa suspension à vie), dirait : « Tout est normal » », a expliqué Platini.

>> Platini: "Kopa a été la première légende du football français"

Infantino a évité « la peste » après on son élection

L’ancien président de l’UEFA est également revenu sur les agissements des proches de Sepp Blatter à son égard. « Ils cherchaient quelque chose pour me nuire. Les diverses instances internes de la Fifa ont été instrumentalisées par les personnes qui tiraient les ficelles. J’ai toujours vécu dans l’espoir qu’elles diraient la vérité. Mais ce n’est jamais arrivé. Ce sont les membres de l’administration qui donnent de l’argent aux fédérations nationales. Cela leur donne un grand pouvoir, on leur tire le tapis rouge. C’est eux...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages