La FIFA dépose une plainte concernant la mauvaise gestion de son projet de musée du football et met en cause Blatter

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

"Un demi milliard de francs suisses qui auraient pu servir au développement du football mondial". Dans un communiqué publié ce mardi, la FIFA pointe du doigt les 500 millions d’euros investis par l’administration précédente dans son projet de musée du football, qui a ouvert à Zurich en 2016. L’organisation y explique avoir déposé plainte auprès du procureur du canton de Zurich, disant avoir des preuves pour suspecter une "mauvaise gestion criminelle" de son ancienne direction, et "des entreprises désignées par cette dernière dans le cadre du projet".

Elle pointe du doigt un "engagement direct" de son ancien président, Joseph S. Blatter, dans cet accord. La FIFA affirme que "l’administration précédente a versé 140 millions de francs suisses pour rénover un bâtiment dont elle n’est pas propriétaire", et s’est engagée dans un accord de location à 360 millions de francs suisses, jusqu’en 2045, "dans des termes défavorables en comparaison des taux du marché standard". Réagissant à ces accusations, l'avocat de M. Blatter, Lorenz Erni, a indiqué à l'AFP que "les accusations sont sans fondement et niées avec véhémence".

"Un audit a révélé un large...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi