La FIFA demande aux joueurs de diviser leurs salaires par deux

Goal.com

Toutes les parties semblent être conscientes de la nécessité de s'adapter au nouveau scénario que le football connaîtra désormais, les propositions de la FIFA devant potentiellement entrer en vigueur la semaine prochaine. La mesure qui a le plus d'impact est celle qui fait référence à la demande faite aux footballeurs de réduire leurs salaires de 50% alors que cette situation continue de paralyser le monde du football. La Premier League a déjà adopté une telle mesure. Une fois la normalité rétablie, les contrats retrouveraient leur ancien statut, mais sans oublier la réalité de la société et du sport.

EXCLU - Florian Maurice à Rennes, ça se précise

Les clubs ne pourront résilier aucun contrat avec des joueurs ou des entraîneurs, et la création d'un fonds économique majeur de centaines de millions d'euros, auquel participeront tous les footballeurs, est une autre mesure notable qui sera mise en œuvre. Le fonds susmentionné sera la garantie pour le football de maintenir sa structure actuelle.

Tout le monde sera impliqué, à commencer par la FIFA puis les confédérations, fédérations, joueurs, réseaux de télévision et sponsors, même si la création de ce fonds prendra un peu plus de temps. La fin de la saison reste à déterminer et chaque association sera attentive à sa propre situation, mais toujours de manière coordonnée et sans danger pour la santé.

Des tentatives seront faites pour terminer et donner la priorité aux compétitions locales, c'est-à-dire les championnats. Les contrats de tous les professionnels seront prolongés jusqu'à la fin de la saison, les clubs payant cette prolongation. Les nouveaux contrats commenceront à la date de début de la nouvelle saison.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi