FIFA, des pertes monstrueuses en 2016

La direction actuelle de la FIFA déplore des pertes record et blâme les "investissements inconsidérés" de l’ancienne direction.

La FIFA a publié de très mauvais chiffres pour l'année 2016 avec des pertes de 347 millions d'euros, citant notamment les mesures de Sepp Blatter et de sa direction comme raisons à ce bilan médiocre, sans oublier les "enquêtes judiciaires en cours et  l'amortissement des frais relatifs à certains investissements inconsidérés", dans des propos relayés par l'AFP.

L'instance de gouvernance mondiale évoque également le triplement des aides aux fédérations nationales, promesse électorale de l'actuel cacique Gianni Infantino. Ce dernier a d'ailleurs rendu publics ses émoluments, lui qui émarge à hauteur de 1,5 million de dollars.

L'institution a dû prendre des fonds dans sa réserve, qui pour le coup a quelque peu fondu (de 1,4 milliard de dollars en 2015 à un peu plus d'un milliard de dollars en 2016).

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages