Fifa : Sepp Blatter et Jérôme Valcke suspendus six ans de plus

Source AFP
·1 min de lecture
Sepp Blatter a empoché 23 millions de francs suisses de « bonus extraordinaires » liés au Mondial 2010 en Afrique du Sud, à la Coupe des confédérations de 2013 et au Mondial 2014 au Brésil.
Sepp Blatter a empoché 23 millions de francs suisses de « bonus extraordinaires » liés au Mondial 2010 en Afrique du Sud, à la Coupe des confédérations de 2013 et au Mondial 2014 au Brésil.

Déjà bannis du football mondial, l'ancien président de la Fifa Sepp Blatter et son ex-bras droit Jérôme Valcke ont écopé mercredi 24 mars de six ans et huit mois de suspension supplémentaires pour s'être accordé de généreux bonus allant de 20 à 27 millions d'euros chacun. Les deux hommes sont désormais privés de toute responsabilité « administrative ou sportive » jusqu'en juin 2028 pour Sepp Blatter et juin 2032 pour Jérôme Valcke, en ajoutant ces sanctions à celles prises en 2015 et 2016 par la commission d'éthique de la Fifa. La justice interne de l'instance leur a en outre infligé une amende d'un million de francs suisses (environ 900 000 euros) chacun, dans deux décisions notifiées mercredi et qu'ils peuvent contester auprès du tribunal arbitral du sport.

Conclusion d'une enquête ouverte en septembre 2016, cette nouvelle condamnation exclut tout retour aux affaires du tandem, qui ne représentait déjà plus aucune menace pour l'actuelle direction de la Fifa, présidée depuis 2016 par Gianni Infantino. Dans ce volet, la commission d'éthique reproche aux ex-dirigeants d'avoir « mis au point un système » leur accordant « des bénéfices extraordinaires avec un minimum d'effort », en violation de plusieurs règles éthiques.

58 millions d'euros à trois

Selon le détail de la décision, Sepp Blatter a ainsi empoché 23 millions de francs suisses (20,7 millions d'euros) de « bonus extraordinaires » liés au Mondial 2010 en Afrique du Sud, à la Coupe des confédérations de [...] Lire la suite