Fifagate : Gianni Infantino entendu par les procureurs extraordinaires

Gianni Infantino a été entendu par les deux procureurs extraordinaires nommés pour reprendre l'enquête sur les rencontres secrètes du patron de la Fédération internationale de football (Fifa) avec un ancien chef du parquet suisse, en 2016 et 2017.  - Credit:Isaac Fontana / EFE / EPA
Gianni Infantino a été entendu par les deux procureurs extraordinaires nommés pour reprendre l'enquête sur les rencontres secrètes du patron de la Fédération internationale de football (Fifa) avec un ancien chef du parquet suisse, en 2016 et 2017. - Credit:Isaac Fontana / EFE / EPA

Gianni Infantino a été entendu par les deux procureurs extraordinaires nommés pour reprendre l'enquête sur les rencontres secrètes du patron de la Fédération internationale de football (Fifa) avec un ancien chef du parquet suisse, a confirmé l'un des deux magistrats à l'Agence France-Presse.

« Je vous confirme qu'une audience de confrontation a eu lieu dans le cadre de la procédure menée par le Dr (Ulrich) Weder et moi-même. Cependant, je ne commente pas le moment, la portée et l'objet de cette audience », a indiqué Hans Maurer dans un courriel à l'Agence France-Presse, confirmant des informations des quotidiens Le Monde et Sueddeutsche Zeitung. Ces derniers précisent que Gianni Infantino a été entendu mardi à Zurich, la ville où se trouve le siège de la Fifa.

Le président de la Fifa, qui est candidat à sa succession pour un troisième mandat en 2023, est visé depuis juillet 2020 par une procédure pénale pour « incitation à l'abus d'autorité », à la « violation du secret de fonction » et à « l'entrave à l'action pénale ». La justice suisse lui reproche trois rencontres secrètes en 2016 et 2017 avec Michael Lauber, alors chef du Ministère public de la confédération (MPC), nourrissant des soupçons de collusion entre le parquet et la Fifa, partie civile dans la plupart des procédures.

À LIRE AUSSIFootball : la Fifa blanchit Infantino, mais ne dissipe pas les doutes

« La nouvelle Fifa était à mille lieues de l'ancienne »

L'Italo-Suisse (52 ans) assure de son côté qu [...] Lire la suite